09 juillet 2010

ACTU REUNION: L'ARCEP DONNE RAISON A MOBIUS FACE A LA REUNION NUMERIQUE

Après plusieurs semaines d’attente, l’Arcep (l’Autorité de régulation des communications électronique et des postes) a finalement rendu sa décision sur le litige qui oppose la société Mobius (iZi) à La Réunion numérique (LRN), le délégataire du réseau Gazelle.

Mobius, qui contestait les tarifs pratiqués par LRN sur l’infrastructure régionale a donc obtenu gain de cause sur 2 points. Concernant les tarifs d’hébergement en armoire de rue, l’Arcep a donné raison à Mobius, qui réclamait des tarifs de 5 000 euros par an, partout sur l’île, contre des prestations facturées entre 5 000 et 120 000 euros actuellement.

L’autorité est même allée plus loin en fixant à 5 000 euros le plafond tarifaire (soit une division des prix par 24), tout en invitant LRN à “faire moins cher à chaque fois que cela sera possible”. Autre victoire pour Mobius : les frais d’accès et les frais de résiliation de l’offre ADSL Grand public sont diminués de plus de 50%.

Le coup d’envoi de la télévision chez iZi En revanche, l’Arcep n’a pas fait droit aux demandes de Mobius, relatives aux baisses de tarifs de la fibre optique. L’autorité explique cependant que son silence tient à une “absence des éléments nécessaires à l’évaluatation exhaustive des coûts supportés par LRN”, tout en précisant qu’il “pourrait cependant être possible de baisser substantiellement les tarifs…” L’Arcep n’a pas non plus donné suite aux demandes de Mobius concernant l’activation de l’offre “multicast”, ou encore de la garantie de l’étanchéité des informations au sein de la structure.

Pour Yann de Prince, cette décision reste malgré tout “largement positive dans la mesure où l’Arcep s’est déclarée compétente pour régler le litige, contrairement à ce prétendait LRN. C’est une première en France, et c’est la première fois que l’Arcep se prononce à propos des tarifs d’une DSP”, se félicite le PDG de Mobius.

Yann de Prince déplore en revanche que “l’Arcep ne poursuive pas son raisonnement jusqu’au bout en se demandant quelles sont les conséquences sur la concurrence de ces tarifs excessifs qui perdurent depuis 2 ans et dont il résulte que seule Mediaserv est cliente de l’offre”. “Ce silence de l’autorité est d’autant plus regrettable qu’il convient de rappeler que les coûts d’investissement supportés par LRN sont subventionnés à hauteur de 72% par des fonds publics”, martèle-t-il.

Si la décision de l’Arcep ne satisfait pas entièrement le responsable de Mobius, le rapport de l’Autorité de régulation sera une aide précieuse pour la Région. La collectivité, qui doit fixer dans les semaines voire les jours à venir, les nouveaux tarifs de Gazelle, aura une base solide pour travailler. Chez Mobius on attend désormais la promulgation des nouveaux tarifs. Dès que ceux-ci seront effectifs (d’ici 2 mois selon nos informations), les baisses tarifaires permettront à iZi de lancer ses offres de TV dans de bonnes conditions, partout dans l’île.

[CLICANOO]

Vous pouvez retrouver toute l'actualité Mégazap sur facebook

Posté par Shadowman à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur ACTU REUNION: L'ARCEP DONNE RAISON A MOBIUS FACE A LA REUNION NUMERIQUE

Nouveau commentaire